tremplin

tremplin

tremplin [ trɑ̃plɛ̃ ] n. m.
• 1680; it. trampolino, de trampolo « échasse », d'o. germ.; cf. trampoline
Planche élastique sur laquelle on prend élan pour sauter. Tremplins d'un gymnase (aussi trampoline) , d'une piscine ( plongeoir) , d'un cirque ( batoude) . Tremplin pour le saut à skis. Fig. « Le grand artiste est celui à qui l'obstacle sert de tremplin » (A. Gide).

tremplin nom masculin (italien trampolino) Planche inclinée ou très élastique permettant aux plongeurs d'augmenter la hauteur ou la longueur du saut. Plan incliné recouvert de neige, qui donne l'élan nécessaire pour le saut à skis. Plan incliné pour le saut à ski nautique. Planche semi-élastique, facilitant les impulsions d'un gymnaste (saut de cheval, entrées aux barres et à la poutre). Ce qui donne un élan pour atteindre un objectif : Les médias lui ont servi de tremplin pour sa carrière politique.

tremplin
n. m.
d1./d Planche élastique sur laquelle court et rebondit un sauteur, un plongeur pour accroître son élan.
Plan incliné fixe pour prendre son élan, en glissant, en roulant.
d2./d Fig. Ce qui lance qqn, l'aide à parvenir (à une situation sociale élevée, notam.).

⇒TREMPLIN, subst. masc.
A. — SPORTS
1. ATHL., NATATION. Planche inclinée ou élastique permettant aux sauteurs et aux plongeurs d'augmenter la hauteur ou la longueur de leur saut. Synon. (en natation) plongeoir. Tremplin d'un gymnase, d'un cirque, d'une piscine; tremplin olympique; le saut du tremplin; frapper du pied sur le tremplin. Le plongeon sportif est une figure exécutée dans les airs en se conformant à une réglementation déterminée et en prenant appel soit d'une plate-forme fixe, soit d'un tremplin élastique (R. VUILLEMIN, Éduc. Phys., 1941, p. 158).
P. compar. La civilisation ne meurt pas. Cet instinct des hommes, ce propre des hommes: se dépasser, prendre sa volonté comme tremplin, pour toujours sauter plus haut (L. FEBVRE, Face au vent, [1946] ds Combats, 1953, p. 36).
2. SKI. Plan incliné recouvert de neige tassée permettant l'envol nécessaire pour effectuer un saut à skis. Tremplin olympique. Les épreuves d'origine scandinave étaient essentiellement la course de fond et le saut. Les sauteurs s'envolent d'un sautoir ou tremplin (Comment parlent les sportifs ds Vie Lang., 1953, p. 138). Les pistes, les tremplins de saut, les patinoires sont du ressort du secrétariat d'état à la Jeunesse et au Sports (JOCARD, Tour. et action État, 1966, p. 194).
3. SKI NAUT. ,,Plan incliné pour le saut à ski nautique`` (GDEL).
B. — Au fig. Circonstance favorable permettant de mener à bien une affaire ou de lancer quelqu'un dans une entreprise. Fournir un tremplin; servir de tremplin à qqn pour qqc. Il fut justement question de l'Europe Centrale, de l'Allemagne, de l'Autriche, de ce qui se passait ou allait se passer dans tous ces pays. Cela me fournit dès le début un bon tremplin pour me lancer et briller. J'étais le seul qui eût là-dessus une expérience personnelle, encore toute fraîche; des choses vues à décrire et à raconter (ROMAINS, Hommes bonne vol., 1939, p. 105). Cet effort commencera d'abord sur le plan du tourisme, que les organismes professionnels devront soutenir, car il constitue en définitive l'un des tremplins les plus sûrs pour lancer l'exportation de la plupart de nos produits alimentaires (BRUNERIE, Industr. alim., 1949, p. 259).
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. 1. a) 1680 « planche élastique sur laquelle on prend élan pour exécuter un saut » (RICH.); 1762 saut du tremplin « saut exécuté à l'aide du tremplin » (Ac.); b) 1905 ski (F. ACHARD, trad.: PAULCKE, Man. de ski, p. 101 ds QUEM. DDL t. 36); 2. 1853 fig. (HUGO, Châtim., p. 345). Empr. à l'ital. trempellino, de même sens, att. dep. 1585, dér. de trempellare « remuer, mouvoir », d'orig. germ. (cf. l'all. trampeln « marcher d'un pas lourd »). L'ital. trampolino n'est att. que dep. le XIXe s., cf. A. PRATI ds R. Ling. rom., t. 19, pp. 214-215; FEW t. 17, p. 352. Fréq. abs. littér.:100. Bbg. BOULAN 1934, p. 48.

tremplin [tʀɑ̃plɛ̃] n. m.
ÉTYM. 1680; de l'ital. trampolino (→ Trampoline), de trampolo « échasse », d'orig. germanique.
1 Planche élastique sur laquelle on prend élan pour exécuter un saut. || Les tremplins d'un gymnase, d'un cirque, d'une piscine ( Plongeoir). || Plonger du premier, du second tremplin. || Plongeon du tremplin. || Le Saut du tremplin, poème de Banville (→ Bondir, cit. 4).(1908, in Petiot). || Tremplin pour le saut à skis. || Tremplin olympique.
1 Le tremplin était posé, et dans la curiosité éveillée et le calme renaissant de la salle, on élevait quatre supports dominant le tremplin d'une hauteur de six pieds (…)
Ed. de Goncourt, les Frères Zemganno, LXVI.
Par comparaison :
2 Pour moi, je pars de zéro, exactement. Comme le sauteur à pieds joints, je dois compter sans la complaisance du tremplin.
G. Duhamel, Salavin, IV, 7 janv.
2 Par métaphore : || « (Ils) font le saut du tremplin sur leur propre cœur » (→ Farceur, cit. 5). || Celui à qui l'obstacle (cit. 3) sert de tremplin.(1893). Fig. Circonstance, moyen qui lance qqn dans une entreprise.
3 Le voici, dès son premier volume, se lancer dans une charge à fond contre « les hautes théories »; quelques lignes de l'introduction à l'entomologie de Lacordaire, lui servent de tremplin (…)
Gide, Journal, 19 juin 1910.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Нужен реферат?

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Tremplin — Tremplin, s. Trampoline …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Tremplin — (frz., spr. trangpläng), s.v.w. Trampoline …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Tremplin — (trampläng), das schräg gestellte Springbrett der Equilibristen, auf welchem sie den Anlauf nehmen …   Herders Conversations-Lexikon

  • Tremplin — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Tremplin peut signifier : un tremplin, un équipement qui permet d effectuer des sauts ; Tremplin, une association d étudiants de grandes écoles… …   Wikipédia en Français

  • tremplin — (tran plin) s. m. 1°   Planche inclinée et très élastique, sur laquelle les sauteurs s élancent pour faire des sauts périlleux. •   Un tel homme est fait pour faire le saut périlleux : le tremplin doit être son théâtre, puisqu il a sacrifié l… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • TREMPLIN — n. m. Planche inclinée, élastique, sur laquelle les sauteurs ou les plongeurs bondissent pour s’élancer et faire des sauts ou des plongeons. Le saut du tremplin. Il s’emploie au figuré pour désigner une Circonstance favorable au relèvement, au… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • TREMPLIN — s. m. Planche inclinée et très élastique, sur laquelle les sauteurs courent pour s élancer et faire des sauts périlleux. Le grand saut du tremplin …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • tremplin — nm. tranplyin (Albanais). A1) tremplin artificielle de neige pour faire des sauts à ski : boyè nm. (Argentières) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Tremplin au Praz — Tremplin au Praz …   Wikipédia en Français

  • Tremplin du Praz — Tremplin le praz.jpgVorlage:Infobox Sprungschanze/Wartung/Ganzer Bildlink …   Deutsch Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”